IN CORSICA

cuvée Louis Bianchetti


Rédigé par Constant Sbraggia le Mercredi 7 Septembre 2016 | Lu 258 fois | 0 commentaire(s)


Un blanc d'excellente compagnie

photo Marianne Tessier/In Corsica
photo Marianne Tessier/In Corsica
Eloïse et Mélissa Bianchetti appartiennent à cette étonnante et formidable génération de femmes vigneronnes qui finiront – elles constituent désormais 50% des producteurs – par faire des vins de Corse une affaire de femmes. Chez les Bianchetti, au clos Capitoro, où la première mise en bouteille fut effectuée en 1856 sous l’impulsion du curé Martin Bianchetti, Mélissa pilote le marketing, Eloïse, BTS d’œnologie en poche (elle l’a passé à Bordeaux), dirige la cave. Le tout sous le regard admiratif et affectueux de Jacques, leur père, qui peut donc vivre une retraite heureuse : le domaine, au lieu-dit Pisciatella, sur la route de Cauro, qui s’étend sur 50 ha et se compose de 3 parcelles (Punta di Cuccu, 15 ha ; Paviglia, 20 ha ; Capitoro, 15 ha) continuera de prospérer dans le giron familial. Les vins de Capitoro peuvent se prévaloir d’une solide réputation. La maison est stable, traverse les modes et considère les coups médiatiques avec une magnifique indifférence. Ce qui n’empêche pas de sympathiques créations. Ainsi, la cuvée Louis Bianchetti (en hommage au père de Jacques), cuvée spéciale de vermentino élevée en fût de chêne pendant 12 mois (sans que cela ne  nuise aux arômes, le fameux « jus de planche »), a séduit par sa complexité aromatique (fruité au nez, arômes boisés et de fleurs blanches), sa belle structure (un équilibre subtil de gras et d’acidité), et enfin sa vivacité et sa longueur en bouche. Ce vin qui  n’est pas destiné à accompagner les fruits de mer, mais plutôt une cuisine de la mer élaborée, s’avère d’excellente compagnie à l’apéritif. Reconnaissable à son étiquette jaune et noire (traitée à partir d’un dessin élaboré par un dessinateur des rues à Deauville), Jacques l’a élaboré (première mise en bouteille en 1995) en hommage au penchant de son père pour le Chablis et le Meursault. C’est donc cette référence aux Bourgognes qui fait sa particularité. Surprise (bonne), son coût, est plus que raisonnable.    



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 7 Juillet 2018 - 13:29 Chez jean Jean

Mercredi 15 Juillet 2015 - 01:43 Beach volley


Télécharger pour 1€ le Magazine PayPal

Chez jean Jean

07/07/2018 - Constant Sbraggia

cuvée Louis Bianchetti

07/09/2016 - Constant Sbraggia

Beach volley

15/07/2015 - Constant Sbraggia

Partager ce site

Facebook
Twitter
Rss